novembre 28

Shinrin-yoko, les bains de forêt – L’histoire de Valérie

0  comments

L'expérience d'une cliente de Shinrin-yoku, bains de forêt à

La Source lieu de retraite

Valérie et son arbre

Lors d'une récente retraite Shinrin-yoku, les bain de forêt, à La Source, notre lieu de retraite en Ardèche, une participante, Valérie, a choisi un marronnier mort comme "son arbre" pour la semaine.

Valérie est une écrivaine talentueuse et a composé ce beau poème inspiré de son arbre.

Nous avons enregistré une vidéo d'elle récitant son poème debout près de l'arbre avec une improvisation à la guitare (malheureusement inaudible !) de Nick.

Merci Valérie pour ce beau partage!

Un conte magnifique inspiré par son arbre dans nos bois lors de notre retraite qi gong et bains de forêt 


Merci pour ce beau partage Valerie Rossignol.

Nous allons prendre grand soin de l'arbre aux fées, le roi de ce bois ❤

" L'ARBRE AUX FÉES

Il était une fois un arbre

Un arbre dans un bois

Un bois près d'une maison

Une maison dans une belle région

Une belle région dans un grand pays

Un grand pays dans l'Univers infini.

Il était une fois un arbre

Tout creusé, tout abîmé,

Au tronc noueux percé de part en part.

Il est raconté qu'il fut grand châtaignier un jour

Majestueux, il trônait au centre d'une clairière

De grandes branches lui faisaient grands bras

Trois grands bras pour embrasser le ciel

Il vécut, il apprit, il en entendit de belles

Il fut témoin de tant de choses

Discussions capitales, rudes querelles

Secrètes et douces rencontres, siestes clandestines

Il fut témoin, muet, ami fiable et fidèle

Il fut le confident, silencieux et sincère

Compatissant et bienveillant toujours.

Il fut.

Le temps passa, les saisons,les siècles, les hommes,

Les chagrins, les joies, les heurts, les amours

Que s'est il donc passé pour te voir si abîmé ?

Si plein de vide et de creux

Si entouré d ornières comme pour te protéger, te garder,

Te surveiller peut être ?

Tu sembles avoir bravé tant de choses

Et te voilà, on m'a dit de toi que tu étais mort

J'ai été si triste quand j'ai appris cette nouvelle

Si triste, si indignée, si révoltée

J'ai beaucoup pleuré.

Comment dire cela de toi si beau avec tous tes creux

Toutes tes anfractuosités, tous tes trous percés par les oiseaux

Toutes tes failles

Je t'ai vu de loin, j'ai été subjuguée

Comment dire que tu n'es plus ?

Alors je suis allée te voir

Je t'ai regardé, je t'ai admiré

Et je t'ai trouvé si beau, si unique

Si creux et si plein

Si mystérieux dans ta singularité

Tu es le paradis des oiseaux, des écureuils

Des elfes et des farfadets, des lutins et des fées...

Pour le texte entier contactez nous

Voir comment une semaine de bains de forêt et de qigong a changé Valérie

Trouvez l'harmonie dans l'étreinte de la nature

Shinrin-yoku - les bains de forêt à La Source

Découvrez comment Shinrin-yoku peut nourrir votre énergie et cultiver la paix intérieure


Tags


Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

La Source

Lieu de ressourcement en sud Ardèche

Retraites individuelles - coaching - bien être - accueil de groupes

Ce site utilise des cookies pour améliorer l'expérience de l'utilisateur. Vous acceptez en utilisant le site plus loin.

Politique de confidentialité
fr_FRFrançais